Le rapport d’Hootsuite sur les réseaux sociaux en 2022

Les actualités du digital

16 mars 2022

L’analyste américain des médias sociaux, Hootsuite, publie son traditionnel rapport et son « fact-checking » des grandes tendances des réseaux sociaux. L’année 2022 semble se diriger vers 3 tendances globales. On y retrouve les évolutions les plus marquantes dans le rapport des entreprises et des internautes. Nous ouvrons sur le succès d’un média social émergent et influent, TikTok. Nous ferons le point sur la perception que les entreprises entretiennent avec les réseaux sociaux dans leur stratégie marketing. Profitez de notre regard sur les trois principales tendances d’ampleur de l’univers digital. Voyons cela !

Ce rapport publié, objet d’une enquête auprès de 18 000 spécialistes du marketing, met l’accent sur les comportements des internautes, les réactions des entreprises face au public, ainsi que les nouveaux enjeux. Quels sont les marqueurs dans l’univers des médias sociaux qui changeront la donne en 2022 ?

pictos réseaux sociaux

TikTok veut être « calife à la place du calife »

TikTok avance à pas de géant dans le paysage numérique. Si on se remémore en 2020, les observateurs parlaient du phénomène TikTok sans se soucier de son développement qui parvient à écraser la concurrence, dépassant en 2021, le milliard d’utilisateurs. Un succès indiscutable pour ce média créé par ByteDance. L’application a été exploitée par tous les marketeurs qui souhaitent mobiliser un jeune public. Incontournable, TikTok verra son succès se poursuivre en 2022. Quatrième réseau social, par son nombre de membres, l’étude nous dit que « 24 % des personnes interrogées pensent que TikTok est le réseau social le plus efficace pour atteindre leurs objectifs, soit une augmentation de 700 % par rapport à 2020 ». TikTok a mis en place un panel d’outils commerciaux utiles en 2020 et 2021, notamment des profils marketing, des publicités et un marché de créateurs. Réticentes, il y a 2 ans, les marques et les entreprises voient TikTok, aujourd’hui, d’un œil optimiste. Un média qui fonctionne comme un aimant. Le réseau social ne fait que se développer, quelle est sa limite ? Aucune.

Les dépenses publicitaires via les petits réseaux sociaux

Les clients et futurs prospects sont plus réceptifs et engagés aux messages publicitaires sur des canaux de moindre envergure, tels que Snapchat, TikTok et Pinterest, plutôt que sur les réseaux sociaux, les plus dominants. Trois études viennent corroborer cela :

  • Une étude de Kantar, mandatée par TikTok, révèle qu’aux yeux des consommateurs, les publicités TikTok insufflent une expérience plus agréable que les publicités sur d’autres plateformes.
  • Une autre étude, celle de Nielsen mandatée par Snapchat, révèle, quant à elle, que les publicités sur Snapchat ont un impact supérieur que les publicités télévisées. Elles se caractérisent par une plus grande notoriété et, ce que Nielsen appelle, « des intentions d’achat accrues ».
  • Une étude de Pinterest Business indique que les campagnes d’annonces sur Pinterest offrent : « un meilleur retour sur investissement et des taux de conversion moins élevés que les annonces diffusées sur d’autres réseaux sociaux. »

Les entreprises ont tout intérêt à recourir aux publicités payantes

Une tendance de fond se dessine : le recours à la publicité payante pour les grandes entreprises. Depuis quelques années, le mouvement est continuel. 44 % des personnes interrogées affirment « le déclin de la portée naturelle et la nécessité d’augmenter les budgets publicitaires ». Cela représente l’un des plus grands défis auxquels les entreprises aient été confrontées sur le plan des messages publicitaires sur les réseaux sociaux.

La baisse de la portée organique sur les médias sociaux est un phénomène que l’on connaît de plus en plus, notamment sur Facebook et Instagram. En effet, « la portée naturelle moyenne pour une publication Facebook est de 5,2 % ». L’étude d’Hootsuite nous révèle que seulement « 5 % des abonnés pourraient voir les publications, si les sociétés n’y consacrent aucun budget ».
Il est vrai que la portée virale gratuite peut toujours se répandre comme une traînée de poudre sur Instagram ou Facebook. Quel que soit le budget attribué à la part publicitaire, les entreprises ont tout intérêt à booster leurs contenus sponsorisés pour un meilleur ciblage du public.

Vous l’aurez compris aisément, 2022 s’ouvre avec un nouveau raz-de-marée : les nouveaux médias sociaux. Toujours plus vite, plus fort et plus haut, les réseaux sociaux deviennent incontournables. Les marketeurs devront miser gros sur le phénomène TikTok, redéfinir des contenus publicitaires sur de petits médias sociaux et recourir à la publicité payante.

Chez Plus que PRO, nous avons connaissance de ces tendances et œuvrons chaque jour à la réputation des Meilleures Entreprise de France auprès de la communauté numérique.

https://www.rejoindre-plus-que-pro.fr/contact-plus-pro/

 

Source : https://viuz.com/annonce/2022/02/28/les-5-points-cles-a-retenir-pour-ses-reseaux-sociaux-en-2022/

Foire aux questions

Les trois tendances globales en 2022 sont : la montée en puissance de TikTok, l’efficacité des dépenses publicitaires sur les petits réseaux sociaux, et le recours croissant à la publicité payante pour les entreprises.

TikTok a connu une croissance rapide, dépassant le milliard d’utilisateurs en 2021. L’application a été largement exploitée par les marketeurs pour toucher un jeune public et a mis en place divers outils commerciaux pour attirer les entreprises.

Les clients et prospects sont plus réceptifs et engagés aux messages publicitaires sur des canaux de moindre envergure, comme Snapchat, TikTok et Pinterest. Des études montrent que ces publicités offrent une expérience plus agréable, un impact supérieur et un meilleur retour sur investissement que celles diffusées sur les réseaux sociaux dominants.

Les entreprises ont de plus en plus recours à la publicité payante en raison de la baisse de la portée organique sur les médias sociaux. 44 % des personnes interrogées dans le rapport d’Hootsuite mentionnent le déclin de la portée naturelle et la nécessité d’augmenter les budgets publicitaires.

Booster les contenus sponsorisés permet aux entreprises d’atteindre un public ciblé et d’accroître leur visibilité, même si la portée virale gratuite peut toujours se répandre sur Instagram ou Facebook.

Les actualités du digital

Les actus similaires

La fin de Google My Business ?
L’avenir du SEO en 2024
Le social selling, cette nouvelle approche de vente basée sur les médias sociaux
10 règles fondamentales pour un design web réussi
L’intelligence artificielle au service des entreprises
5 outils pour booster votre efficacité à la rentrée
L’entreprise Mathieu Décors, réjouie par son partenariat avec Plus que PRO
Améliorez votre SEO grâce aux réseaux sociaux