webleads-tracker

TripAdvisor : un abonnement premium controversé

29 mars 2019
webcd
TripAdvisor : un abonnement premium controversé

TripAdvisor, le célèbre portail virtuel américain qui regroupe des avis et conseils de consommateurs en ligne, a lancé un nouveau modèle payant qui fait débat.

N’hésitez pas à retrouver l’intégralité de l’article résumé ci-dessous sur le site officiel CommentCaMarche.

Une formule payante mise à disposition des professionnels

TripAdvisor diversifie ses sources de revenus, tout en permettant à ses clients « premium » de se démarquer de leurs concurrents. Ainsi, les professionnels auront dorénavant la possibilité de payer pour mettre en avant les meilleurs commentaires concernant leur établissement. Concrètement, ils auront la capacité de choisir les 3 clients ayant rédigé les avis les plus élogieux afin qu’ils apparaissent en premier dans leur classement.

Bien que cette nouvelle stratégie puisse avoir des failles, TripAdvisor a tout prévu !
L’équipe marketing assure que les avis positifs n’influenceront pas le classement des établissements lorsqu’un utilisateur fera une recherche. Un point important afin de ne pas léser les clients (restaurateurs, hôteliers, etc.), qui ne souhaiteraient pas investir dans un compte premium.

Une plateforme qui n’a plus besoin de faire ses preuves

Créée en 2000, la plateforme TripAdvisor connaît un succès énorme sur internet. Regroupant plus de 600 millions d’avis dans le monde dont 15 millions en France, le géant américain est conscient que l’influence des avis clients est considérable.
Ce système révolutionnaire qui permet à tout utilisateur de consulter des avis sur internet dans différents secteurs peut laisser apparaître quelques points négatifs, tels que les faux avis.
En novembre 2017, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), a indiqué que 35 % des avis clients sur Internet étaient frauduleux.
Depuis 2018, des mesures ont notamment été prises par Google afin d’en terminer avec les faux avis sur les applications mobiles de son Play Store.