L’État lance un outil pour lutter contre les faux avis

Actualités des Avis clients

12 janvier 2023

Depuis la naissance d’Internet, la digitalisation a progressivement gagné du terrain, au point de faire partie intégrante de notre quotidien. Si avec elle viennent de nombreux avantages, il est important de reconnaître qu’on manque parfois de recul sur ses technologies nouvelles. De leur côté, les consommateurs doutent et souhaitent qu’on les rassure. Ils cherchent la fiabilité et ont parfois besoin d’aide pour démêler le vrai du faux, en particulier en termes d’avis clients. C’est dans cette optique qu’intervient aujourd’hui l’État, afin de répondre à son devoir d’information et de conseil.

loupe ordinateur

Le gouvernement alerté par les faux avis sur Internet

Actuellement, nombreuses sont les arnaques qui fleurissent sur le web, car elles sont synonymes d’argent facile et de moindre effort. Si aux prémices d’Internet les consommateurs n’avaient que peu de recul, ils sont aujourd’hui beaucoup mieux informés. Leur mécontentement gronde, à tel point que le gouvernement ne peut plus faire la sourde oreille. Il décide donc de serrer la vis en créant un nouvel outil de détection de faux avis : Polygraphe.

Qu’est-ce que Polygraphe ?

L’outil Polygraphe, dont l’utilisation a débuté fin 2022, a deux objectifs :

  • la détection des faux avis sur Internet;
  • l’amélioration de la confiance des clients.

Il est géré par les enquêteurs de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Pourquoi mettre en place une telle mesure ?

Tout d’abord, l’État souhaite éviter la duperie des consommateurs. Tous n’ont pas le recul nécessaire pour distinguer les avis authentiques de ceux créés de toutes pièces. Second point et non des moindres, le gouvernement tient à préserver une concurrence loyale entre les différents professionnels d’un même secteur d’activités.

Rappel : le fait de diffuser ou faire diffuser des faux avis clients est une pratique commerciale trompeuse, un délit sanctionné par une peine de deux ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

Comment fonctionne Polygraphe ?

Le principe de cet outil très puissant repose sur une succession d’étapes que voici :

  • récupération de données reliées aux avis clients sur Internet: commentaire, informations sur le produit, note, profil de l’utilisateur ayant laissé l’avis… ;
  • analyse de ces données: les avis suspects sont identifiés ;
  • interfaçage des résultats de la sélection: centralisation des informations pour faciliter la tâche de la DGCCRF.

La vigilance des entreprises sur leurs avis clients

Les entreprises ont tout intérêt à contrôler leurs avis, si elles veulent préserver leur réputation. Derrière cette opération qui peut sembler fastidieuse, il y a une réelle volonté de rassurer le consommateur et de lui donner envie de continuer à consommer chez nous.

Parfois, externaliser la gestion de ses avis clients est la meilleure solution pour avoir l’esprit tranquille.

Plus que PRO, un partenaire qui rassure

La solution Plus que PRO est sérieuse et sécurisée grâce à la technologie de la blockchain, qui garantit l’authenticité des avis clients collectés. Elle est rassurante pour les professionnels et les consommateurs en quête de transparence. Vous aussi, rejoignez notre réseau pour faire partie des « Meilleures Entreprises de France » !

Actualités des Avis clients

Les actus similaires

L’État lance un outil pour lutter contre les faux avis
Les UGC et les avis clients
Pratiques frauduleuses : Google poursuit une agence SEO aux États-Unis
Des avis clients au service de l’amélioration des produits
Fiche Google My Business : une dentiste assigne la firme et obtient réparation pour « finalité commerciale cachée »
Faux avis clients : Plus que PRO démêle le vrai du faux
L’enfer de la notation client, reportage France 2 au journal de 20h​
Fausses pannes de garagistes : avec Plus que PRO, évitez les escrocs