webleads-tracker

On parle de Plus que PRO dans le Doubs

25 octobre 2018
webcd
On parle de Plus que PRO dans le Doubs

Notre franchisé Plus que PRO Nicolas Remillet fait parler de lui et de notre concept !

En tant que premier licencié de marque, le Bisontin est toujours plus impliqué dans le développement économique de son département, le Doubs. Il a accordé une interview à la CCI locale pour la 75ème édition de son magazine « Expression Active », en voici un rapide compte-rendu.

Une situation plus que favorable dans le Doubs

Après avoir utilisé la solution Plus que PRO chez Cheminées Payot en tant que responsable des ventes, Nicolas Remillet est tombé sous le charme.
Avant de se lancer et de devenir son propre patron en franchise, il a bien étudié la question et a même « passé un été à y réfléchir ». Mais après sa rencontre avec Grégory Regouby (CEO de Plus que PRO), il a fait le choix de tout plaquer professionnellement et de tenter sa chance.

Après environ 10 mois d’entrepreneuriat, le nouveau chef d’entreprise en SARL est toujours aussi convaincu par les garanties offertes par cette solution unique en Europe. Un cercle vertueux est selon lui créé par l’utilisation de Plus que PRO qui « protège le consommateur » et « aide les entreprises à se pérenniser, se développer et à créer des emplois ». Il est désormais d’autant plus convaincu de la lassitude des consommateurs engendrée par la publicité. Cette dernière les sollicite trop au quotidien. Il voit donc le retour d’expérience comme une possibilité pour les entreprises d’œuvrer en toute transparence, sans promesse de valeur dépassée.

Grâce à l’entreprise aux 5 étoiles, Nicolas Remillet assiste les entrepreneurs de sa région pour leur permettre de prospérer et créer de l’emploi. Il « s’aide » également lui-même puisqu’il a recruté Cyril Grandi, lui aussi commercial, pour l’épauler et accélérer le développement de sa franchise. Il affiche clairement ses ambitions à la CCI : avec son collaborateur, il vise à faire adhérer deux entreprises par semaine et atteindre au total « une centaine » d’adhésions en une année.

Il conclut son intervention en évoquant l’aspect sélectif de Plus que PRO  : « Nous refusons autant de candidats que nous en acceptons ». Ce sont en effet de nombreux critères qui sont pris en compte tels que l’ancienneté de l’entreprise et sa santé financière.

Nous le remercions pour son implication sans faille et l’élan de dynamisme qu’il apporte au réseau de franchise Plus que PRO.