webleads-tracker

La loi pour une République numérique renforce le contrôle des avis clients

11 octobre 2017
webcd
La loi pour une République numérique renforce le contrôle des avis clients

Numerama.com a consacré un article au décret du 5 octobre 2017 qui vient renforcer la loi pour une République numérique. Plus que PRO se penche sur ce tournant déterminant dans le monde des avis clients.

Logo Numerama

La loi pour la République numérique

Pour rappel, la loi pour la République numérique, face à la problématique des faux avis qui engendre des dommages multiples, oblige les sites «  mettant en ligne des avis à indiquer, de manière explicite, si leur publication a fait l’objet d’un processus de vérification ».
Le but ? Apporter toujours plus de transparence au consommateur afin qu’il ne soit plus induit en erreur.
Un enjeu colossal d’autant plus que selon une étude CEFRIO, le centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations, à l’aide des technologies de l’information et de la communication, deux internautes sur trois se fient aux avis clients.

Un décret paru au Journal officiel le 5 octobre

Pour aller toujours plus loin dans la lutte contre les comportements malveillants (rédaction de faux avis, suppression de commentaires négatifs) et préciser davantage les dispositions à respecter déjà inscrites dans l’article L111-7-2 du code de la consommation, un décret d’application vient d’être publié au Journal officiel.
Ce texte, qui s’adresse aux « personnes physiques ou morales dont l’activité consiste à collecter, à modérer ou à diffuser des avis en ligne provenant de consommateurs », entrera en vigueur le 1er janvier 2018.
Il précise notamment la définition de l’avis client en ligne : « l’expression de l’opinion d’un consommateur sur son expérience de consommation grâce à tout élément d’appréciation, qu’il soit qualitatif ou quantitatif »

Voici les précisions à apporter à côté d’un avis, définies dans le décret  :

  • s’il a fait l’objet ou non d’une procédure de contrôle
  • sa date de publication
  • l’expérience de consommation
  • les critères de classement comme le classement chronologique

Il doit également être clairement affiché dans une rubrique spécifique et facilement accessible si il y a eu une contrepartie en échange du commentaire.

D’autres dispositions y sont également détaillées :

  • le délai maximal de publication et de conservation d’un avis
  • les caractéristiques principales du contrôle des avis lors de leur collecte, de leur modération ou de leur diffusion
  • la possibilité, le cas échéant, de contacter le consommateur qui a rédigé l’avis
  • la possibilité ou non de modifier un avis
  • s’il y a lieu, les modalités de modification de l’avis
  • les motifs justifiant une non publication d’avis

Plus que PRO, pionnier des avis clients contrôlés

Depuis 2014, Plus que PRO assure la diffusion d’avis clients contrôlés par process ISO 20252, une méthode unique en Europe qui garantit la véracité des avis.
Ainsi, dès le départ, Plus que PRO a appliqué la norme AFNOR NF Z74-501 de 2013 également appelée « norme NF Service – Avis en ligne» qui visait déjà à lutter contre les faux avis.
Cette norme va d’ailleurs servir de base pour constituer une norme internationale qui sera publiée en 2018.
En plus de prendre cette norme en compte, la solution Plus que PRO est doublement certifiée :

  • ISO 9001 pour la qualité de ses services
  • ISO 20252 pour la fiabilité du contrôle des avis clients

Ainsi, plus de 4000 entreprises du bâtiment, de l’habitat et de la prestation de services peuvent bénéficier d’une communication transparente, en accord avec la loi, pour se développer et informer de façon sûre le consommateur.

Lire l’article Numerama