webleads-tracker

Sur France Bleu Alsace, Grégory Regouby met en garde les consommateurs en situations d’urgence

21 février 2018
webcd
Sur France Bleu Alsace, Grégory Regouby met en garde les consommateurs en situations d’urgence

Le spécialiste « Consommation » Grégory Regouby, co-fondateur du réseau Plus que PRO et président du Groupe Sereliance, est une nouvelle fois intervenu au micro de l’émission de Nadine Dehaye « Les Experts » sur France Bleu Alsace en ce lundi 4 décembre 2017. Lors de sa précédente intervention, il conseillait les consommateurs confrontés à des professionnels peu scrupuleux. Grégory Regouby a cette fois-ci mis en garde les usagers confrontés à des situations d’urgence et qui ont besoin de faire rapidement appel à un professionnel.

Lors de situations d’urgence, ne pas se précipiter vers n’importe quel professionnel

Comme l’annonce Nadine Dehaye au début de l’émission, les consommateurs sont à la quête de professionnels sérieux et de confiance et non « d’arnaqueurs ». Pour que le client se dirige vers la bonne entreprise, Grégory Regouby est venu rappeler l’importance des avis clients dans la démarche de recherche d’un spécialiste : « Plus que PRO remplace la promesse de valeur par le retour d’expérience client ! ».
Il arrive cependant qu’un consommateur se retrouve dans une situation d’urgence et qu’il doive faire appel au plus vite à un professionnel. Là aussi, Grégory Regouby précise : « quand on est dans l’urgence on veut agir au plus vite ! Mais le client doit vraiment prendre quelques minutes supplémentaires pour valider le retour d’expérience. Il doit alors se renseigner pour savoir si cette entreprise a des avis et s’assurer de ce qu’il se dit d’elle sur les réseaux sociaux et les forums. Il est important aujourd’hui pour le consommateur de gratter des informations sur l’entreprise pour se faire une idée globale du rendu de ses prestations. »
En tant que CEO du réseau Plus que PRO, qui propose une solution d’avis clients contrôlés par un process ISO20252 pour les professionnels du bâtiment et des services, Grégory Regouby est également venu compléter son discours en spécifiant que « si l’entreprise a des clients c’est une garantie pour le consommateur. Celui-ci doit alors valider la fraîcheur des avis ainsi que la régularité de récolte ».

Lire entre les lignes du contrat est important

Nadine Dehaye poursuit son émission et déclare qu’ « avec l’arrivée de Noël, faire ses achats sur internet n’est pas sans risque ni sans surprise ! »
Ainsi, l’émission « Les Experts » accueille le responsable du Centre Européen des Consommateurs (CEC) France qui répond aux questions des consommateurs et leur fournit des informations pour leur permettre d’acheter des biens et services dans le marché intérieur en étant pleinement conscients de leurs droits et devoirs.
Le sujet tourne autour du fait qu’il est essentiel de s’assurer du sérieux d’un site marchand européen. Nadine Dehaye poursuit : « l’arnaque n’a pas de frontière, elle est internationale, il faut donc s’en méfier ». Elle donne ensuite un conseil aux auditeurs :  « il faut choisir son vendeur avec prudence et vérifier dans les mentions légales ou dans les conditions générales de vente que le site a bien des coordonnées complètes. »

Grégory Regouby complète : « à partir du moment où le client souscrit à une offre de financement, même si c’est en magasin, il a le droit à un délai de rétractation de 14 jours ». Le co-fondateur du réseau Plus que PRO poursuit alors : « il ne faut pas signer le contrat quand on ne le comprend pas, les subtilités sont importantes et doivent faire l’objet d’une analyse. »

Annette, une consommatrice-auditrice est ensuite interrogée à propos d’un problème de crédit. Elle aimerait en effet savoir après combien de temps ou d’années les organismes sont obligés de transformer son crédit en crédit « consommation ». En tant qu’ « expert », Grégory Regouby lui répond qu’il faudrait reprendre point par point le contrat et s’assurer de la nature exacte du crédit. « Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de faire reprendre le financement du crédit par une banque traditionnelle afin qu’ils puissent vous accorder des conditions beaucoup plus agressive en terme de taux. » conclut Grégory Regouby.